Train court et bagarre

Ce soir, le train de 18h04 a été mis a quai à 18h09 et sans la moindre annonce nous avons vu arrivé un beau bombardier mais à 4 wagons… Donc course pour pouvoir monter dans ce mini train dans lequel le bétail humain s’entasse.

Après encore 5 bonnes minutes d’attente dans le noir, départ à 18h14 de Montparnasse.

Nous arrivons à 18h29 à Versailles où visiblement les passagers n’ont pas été prévenu qu’il s’agissait d’un train court (avec les moyens modernes c’est hallucinant). Le quart des passagers montent et le train repart. A peine parti qu’un bagarre éclate entre 2 personnes à l’étage du wagon de tête. Puis un 3eme personne s’en mêle et ils se retrouvent à 2 sur le malheureux qui se prend coups de poings de tête et se fait frapper la tête contre les rangements au dessus des sièges !! Belle ambiance !! Le malheureux s’en tire avec de beaux cocards et bien sonné lorsque les coups cessent après environ 1 minute intense.

Le voyage se passe ensuite aussi tranquillement que possible avec la promiscuité.

A l’arrivée à Rambouillet, police et contrôleurs étaient là pour contrôler les billets mais étant donné l’arrivée avec 13 minutes de retard dans un train bondé, les contrôleur dans leur bonté d’âme ont laissés passer le flot de passager et les policiers ont été cette fois utiles en intervenant auprès des belliqueux !!

 

Quel beau voyage qui conclu une belle semaine de galères !

0 Replies to “Train court et bagarre”

  1. retards tardifs (je cite)
    Pour quelqu'un qui se permet de faire des réflexions sur l'orthographe de certains blogueurs, c'est pas brillant.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.